Qui ?

Bonjour cher lecteur et merci pour l’attention que tu portes à mes modestes écrits sur ce blog (ainsi qu’à mon profil sur les métavers) !

Je suis un simple lecteur, passionné par le monde de l’écrit. Mes genres préférés sont le thriller, le polar, le roman historique, les biographies et les essais sur tout plein de sujets ! Je fais bien entendu des incursions vers d’autres genres, ainsi que vers d’autres modes d’expression comme l’image (vidéos, films), le son (émissions de radio, musique). Je fais part de mes ballades dans le monde de l’écrit et des idées, afin de partager avec les internautes curieux (curionautes), qu’ils soient fidèles ou de passage, qu’ils soient d’accord ou pas avec moi.

Je suis aussi un créateur d’objets 3D et de textures sur les métavers Second Life et Inworldz. Ce qu’on appelle un « CG Artist », bien que je me considère comme un apprenti éternel. Je le suis sans prétention et pour mon propre plaisir. Accessoirement, je commercialise ces créations.

J’anime, avec ma chérie Nana Saenz, The Magic Worlds Studios, un regroupement de créateurs comme moi, passionnés par ces mondes virtuels et l’immense créativité qu’ils permettent d’assouvir. Bref, nous continuons ensemble nos jeux de Légo et de Mécano, en partageant idées, outils, simulateurs.

Sur ce blog, tu trouveras un compendium non exhaustif et sans doute mal rangé de mes lectures, réalisations, opinions diverses sur Internet et les mondes virtuels, états d’âme et, surtout, sur les auteurs, artistes et mouvements artistiques qui m’influencent fortement.

Bonne lecture et n’hésite pas à utiliser les commentaires pour partager.

Logo MarketPlaceThe Magic Worlds Studios


Les lieux pour me rencontrer :

  • Simulateur sur Second Life : Tequila.
  • Magasins satellites : voir mes pics sur mon profil in-game
  • Simulateur sur Inworldz : Tamara (Accès direct au main shop : Tamara)

Les outils utilisés le plus souvent :

  • Textures : Photoshop, Gimp, Inkscape.
  • Sculpts : Tatara, (Sculpt Studio : apprentissage).
  • Meshes : Mesh Studio, Blender et Maya.

Nota Bene, trois choses me font fuir :

  • La vulgarité : si vous êtes de ces « avatars » qui ont besoin de montrer leurs parties génitales, ou qui ont comme but de provoquer gratuitement par leur comportement ou langage déplacés, vous n’aurez aucune chance de me rencontrer ou de me parler. Je n’ai pas de temps à perdre avec les imbéciles, les gamins et autre adolescents (même attardés). Même régime pour les mythomanes.
  • Le manque de politesse : bonjour, merci n’ont jamais tué personne. Je mute toute personne qui m’envoie un TP à la hussarde. Vous pouvez me tutoyer mais je ne tolère aucun langage déplacé (voir le point précédent). L’insulte suprême est de s’adresser à moi avec un alt, sans me dire que c’est un alt : priez pour que je ne vous découvre pas ! Si je ne réponds pas à un IM de votre part, c’est que je suis certainement en train de travailler sur un outil de création. Selon l’expression consacrée, on ne peut pas être au four et au moulin. Mais je ne manquerai pas de vous répondre dès mon retour sur le jeu.
  • Le massacre de la langue française. Je ne suis pas exempt de faire des fautes, mais je suis complètement étanche à toute langue raccourcie ou tronquée. Il est donc inutile de s’adresser à moi en SMS ou LOListique. Le respect de l’orthographe et de la grammaire est une marque de politesse à l’égard de son interlocuteur. Je ne ferai jamais de remarque sur la qualité de votre discours, mais je risque de ne pas continuer l’entretien si vous ne faites aucun effort. Le fait que le Français ne soit pas votre langue maternelle est la seule excuse acceptable. Inutile de ma dire que vous avez une « maladie » ou que vous étiez « nul à l’école » car je vous répondrai qu’il ne faut pas venir sur Second Life mais plutôt se faire soigner ou reprendre les études… le massacre de la langue est pour moi un motif pour quitter un groupe.

Merci et à bientôt !


Résultats du test de personnalité basé sur la méthode Myers-Briggs : « Protagoniste » (ENFJ-a).

test-de-personnalite

Les ENFJ sont des leaders nés, pleins de passion et de charisme. Ils constituent environ deux pourcents de la population et sont souvent nos politiciens, nos coachs et nos enseignants. Ils tendent la main aux autres et les inspirent pour qu’ils accomplissent et fassent le bien dans le monde. Avec une confiance naturelle qui génère de l’influence, les ENFJ ont beaucoup de fierté et de joie à aider les autres à travailler ensemble pour s’améliorer et améliorer leur communauté.

Ils Croient Fermement Aux Gens

Les gens sont attirés par les fortes personnalités et les ENFJ dégagent authenticité, préoccupation et altruisme. Ils n’ont pas peur de se lever et de prendre la parole quand ils sentent qu’il y a une chose qu’il faut dire. Ils trouvent naturel et facile de communiquer avec les autres, surtout directement, et leur trait Intuitif (N) aide les gens de personnalité ENFJ à toucher tous les esprits, que ce soit par l’intermédiaire des faits et de la logique ou de l’émotion pure. Les ENFJ repèrent facilement les motivations des gens et les évènements en apparence déconnectés, et sont capables de rassembler ces idées et de les communiquer en tant que but commun avec une éloquence tout simplement fascinante.

L’intérêt des ENFJ pour autrui est authentique, presque à l’excès : quand ils croient en quelqu’un, ils peuvent s’impliquer à l’excès dans les problèmes de l’autre personne, leur accorder trop de confiance. Heureusement, cette confiance a tendance à être une prophétie auto réalisatrice, car l’altruisme et l’authenticité des ENFJ pousse ceux dont ils s’occupent à s’améliorer. Cependant, s’ils ne font pas attention, ils peuvent être excessivement optimistes et parfois pousser les autres plus loin qu’ils ne sont prêts à aller ou qu’ils ne le désirent.

Les ENFJ sont aussi vulnérables à un autre piège : ils ont une énorme capacité de réflexion sur et d’analyse de leurs propres sentiments, mais s’ils s’impliquent trop dans la situation critique d’une autre personne, ils peuvent souffrir d’une sorte d’hypocondrie émotionnelle, voir les problèmes des autres chez eux-mêmes, essayer de réparer chez eux-mêmes une chose qui fonctionne bien. S’ils en arrivent au point où ils sont bloqués par des limites ressenties par quelqu’un d’autre, cela peut contrarier la capacité des ENFJ à voir au-delà du dilemme et à être tout simplement efficace. Quand cela se produit, il est important que les ENFJ fassent marche arrière et utilisent cette réflexion sur eux-mêmes pour faire la distinction entre ce qu’ils ressentent vraiment et ce qui constitue un problème séparé qu’il faut aborder d’un autre point de vue.

… La Lutte Ne Devrait Pas Nous Décourager De Soutenir Une Cause Que Nous Considérons Comme Juste

Les ENFJ sont des personnes authentiques et attentionnées qui sont convaincantes et montrent de quoi elles sont capables, et rien ne les rend plus heureuses que mener la lutte, unir et motiver leur équipe avec un enthousiasme contagieux.

Les gens de personnalité ENFJ sont des altruistes passionnés, parfois même trop, et il est improbable qu’ils aient peur de prendre les armes pour défendre les gens et les idées en lesquels ils croient. Il n’y a rien d’étonnant à ce que beaucoup d’ENFJ célèbres soient Présidents des USA car ce type de personnalité veut montrer la voie vers un avenir plus brillant, que ce soit en menant une nation à la prospérité ou en apportant une victoire âprement disputée à leur petite équipe de championnat de softball.

Save

Save

Save

Save

Save

Save

7 réflexions au sujet de « Qui ? »

  1. Bonjour Pierre, j’arrive jusqu’à via une recherche google et le nom de ma librairie. En fait je suis arrivée aussi via votre ancien blog. Et c’est très bien que vous ayez changé d’hébergeur. Sur l’autre ça buggait constamment. Même si je ne retrouve pas ici mon lien tant aimé, je vais de mon côté en faire un vers ce blog. Mon intérêt se porte notamment sur vos critiques de polars technologiques, d’entreprise ou d’espionnage, genres que je ne soupçonnait pas apprécier et du coup je pense que vous me serez de très bon conseil.
    Bravo pour votre travail et bonne continuation !

    J'aime

    1. Merci Herveline ! C’est à la fois un honneur et un privilège de recevoir la visite d’une libraire. Les métiers qui transmettent la culture font partie des plus beaux métiers du monde.

      J'aime

  2. Bonsoir Pierre,

    En passant le plumeau dans mes rubriques, je découvre que je vous avais malencontreusement supprimé de ma liste de liens. Le mal sera réparé dès demain, mais j’ai préféré vous adresser ce bref message pour vous assurer que mon intérêt pour votre blog n’a pas faibli.
    Cordialement
    Georges Flipo

    J'aime

  3. Bonjour ! Il y a deux ans, vous aviez rencontré jean-françois Gaubert en dédicace au Cultura Macon pour son roman « Ca balance chez les morts ». Vous aviez aimé ce roman, l’humour et l’autodérision de l’auteur.
    Il vient de sortir un recueil de nouvelles « Le clos des arpents »… sachant que ‘ca pourrait arriver près de chez vous’
    Il sera en dédicace au cultura de Macon ce samedi 12 Juin de 10h à 18h.
    Si vous passez par là…
    cordialement – BFO, chargé de sa communication

    J'aime

    1. Bonjour Fersenette !
      Je suis de retour après trois années de silence qui s’expliquent par une vie privée tumultueuse et la découverte de nouveaux horizons (la 3D) sur la brise desquels mon talent artistique s’exprime. Le monde des livres n’y est pas absent, loin de là ! Je vais donc continuer ce blog, avec une orientation vers les thrillers historiques, religieux et/ou politiques. A bientôt donc !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s