L'Empire digital

Génération WWW – Ralph Hababou

Génération WWW – Ralph Hababou

WWW pour Web, Woman, Weather.

Ralph Hababou est une pointure dans le conseil aux entreprises, grâce notamment aux bestsellers qu’il a vendus dans ce domaine : Service Compris, Service Gagnant. De bonne facture, ces ouvrages ne sont pas cependant sur ma table de chevet, et celui que je viens de lire ne le sera pas plus.

Cet ouvrage ne m’a en effet rien appris de plus que ce je savais déjà. Il a juste le mérite de poser la question existentielle de ce début de siècle, formulée certes d’une belle façon (p 166) :

Le déclin, c’est quand on dit « Que va-t-il se passer ? » au lieu de « Qu’allons nous faire ? ». Alors, qu’allez-vous faire ?

En fait l’auteur a du faire ce constat et se dire : dans la mesure où je sais écrire des bestsellers économiques, je vais saisir cette opportunité pour faire parler de moi. L’ouvrage fait souvent référence à ses propres compétences et signe en quelque sorte une nouvelle et clinquante carte de visite : moi je me souviens de ceci ; alors que je rencontrais untel… ; l’expérience m’a montré que, etc. Cela n’aura pas échappé au chef d’entreprise que je suis, rompu aux méthodes marketing.

Lu dans le cadre de l’opération Masse Critique de Babelio

Un ouvrage à mettre entre les mains d’un novice en informatique, s’il en existe encore. Ou bien peut-être à offrir à un récalcitrant à la modernité, histoire de le décomplexer. Il n’y a qu’à parcourir les annexes pour s’en convaincre.

Un bon point quand même, mais tout de même pas une image, l’auteur fait référence à quelques personnages qui feront date dans ce que j’appelle le « business autrement » : les auteurs de 80 hommes pour changer le monde (Mathieu Le Roux et Sylvain Darnil) ainsi que Muhammad Yunus, fondateur du business social. Si je ne donne pas d’image c’est que l’auteur écrit un livre catalogue et ne sait pas mettre en avant l’exception de ces personnalités dans un monde qui reste très formalisé malgré tout ce qu’on pourra en dire.

Quant à la partie consacrée au W comme Woman, je n’arrive carrément pas à comprendre la position de l’auteur. Si pour lui « La femme est bien l’avenir de l’homme », je trouve cela inquiétant car j’observe plutôt que ces dames ne prennent pas forcément ce qu’il y a de mieux chez la gente masculine, pour réussir dans un monde qui reste encore très masculin.

Un site internet pour aller plus loin.

3 réflexions au sujet de « Génération WWW – Ralph Hababou »

  1. Bonjour Pierre,

    Je découvre votre blog en même temps que votre Post sur mon dernier ouvrage « Génération W » et, bien que vos remarques sont parfois piquantes voire critiques, je tenais à vous remercier de lui avoir consacré un peu de votre temps.

    Je vous concède qu’en l’écrivant, je craignais ce côté « name-dropping » que je suis le premier à critiquer moi-même chez d’autres. Mais, je ne vois pas pour quelle raison, je devrais m’interdire de citer les personnes passionnantes que j’ai eu la chance de rencontrer dans le cadre de ma modeste vie professionnelle.

    Vous notez également le côté « je vais faire parler de moi » et constituer ainsi « une carte de visite ». Comme je l’explique dans la préface, j’ai voulu simplement m’interroger et faire partager le fruit de mes recherches sur des thèmes qui sont plus sociologiques que business. J’ai d’ailleurs été surpris de constater que mon livre était vendu dans le rayon sociologie dans les librairies à côté d’auteurs infiniment plus prestigieux et compétents que moi. Et ce livre ne m’a rien apporté de plus dans le domaine dans lequel j’exerce depuis 25 ans (le service client) mais m’a ouvert des portes auprès d’un nouveau public …et procuré un bon vent de fraïcheur.

    Un dernier mot pour regretter que vous soyez passé à côté du seul vrai message de ce livre : ces 3 révolutions du Web, Woman et Weather sont en train de se réaliser dans le monde de l’entreprise et il serait urgent de s’en rendre compte. Je travaille dans l’univers de l’entreprise et j’ai souhaité raconter ce qui s’y passe grâce à la place d’observateur que j’occupe. D’ailleurs l’actualité récente (abandon de la taxe carbone en rase campagne, échec de Copenhague, etc.) montre bien que le pouvoir de faire changer le monde n’est plus exclusivement l’apanage du monde politique.

    Désolé d’avoir été si long et merci de me donner l’opportunité de compléter votre Post par mon point de vue d’auteur.

    Bien à vous,

    Ralph HABABOU
    PS: Mon prochain ouvrage sort en octobre 2010 et ne traitera pas des 3W : « Le Service Client pour les NULS » dans la collection pour les NULS chez First éditions

    J'aime

  2. Personnellement cet ouvrage m’a fait beaucoup rire et j’ai cru à un gag… Je l’ai trouvé pour trois sous chez un bouquiniste… Je suis sociologue, et accessoirement écrivain amateur, et ce truc n’est ni de la sociologie des organisation, ni de la socio d’entreprise et c’est en plus très mal écrit…

    Sociologie suppose méthodologie scientifique… je n’ai vu ici que du mauvais récit et des analyses sans bases théorique…

    Bref…

    J'aime

  3. Hello le blog !
    Je vais souvent feuilleter vos publications et la j’ai voulu mettre un ptit message.
    Je trouve que les billets sont bien soignés et instructifs, c’est un bonheur de vous relire.
    Continuez comme cela le plus longtemps encore !
    Une bonne année !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s