Le Roman

La Foire de Saint-Pierre – Ellis Peters

9782264033178R1Ellis Peter est l’un des pseudonymes de la romancière anglaise Edith Pargeter, sous lequel elle a commis la très prolifique série d’enquêtes menées par le moine bénédictin Cadfael. J’ai déjà évoqué ce personnage parmi quelques enquêteurs atypiques. Avant de s’engager, son expérience militaire et sa vie aventureuse lui ont permis d’acquérir de l’épaisseur. La Foire de Saint-Pierre est la quatrième enquête (sur 21) qui met en scène des bagarres, vols et meurtres pendant l’une de ces foires qui avaient cours au Moyen-Age partout en Europe, et qui étaient un lieu d’échange, non seulement pour les marchandises, mais aussi pour les idées et les complots politiques. C’est dans ce contexte que notre frère bénédictin se voit confier la résolution du meurtre d’un grand marchand de Bristol (Maître Thomas), assassiné après une altercation avec les fils des marchands de la ville hôte (Shrewsbury en Angleterre, en 1139). Le leader de cette bagarre est d’ailleurs soupçonné un temps, avant que n’interviennent vol, agression et meurtre pendant son incarcération. Nous soupçonnons un temps la nièce de Maître Thomas (Emma) d’avoir un comportement louche, mais c’est pour mieux dévoiler plus tard une sombre affaire politique dans cette Angleterre faite de vassaux qui complotent dans le dos du Roi, pour obtenir plus de terres et de richesses.

J’ai été très surpris par l’équilibre de l’enquête. Les trois premiers quarts du roman, d’une langueur interminable, se développent un peu comme une investigation classique (Sherlok Holmès) alors que le dernier quart relève plus du thriller politico-historique. Etre mis plus tôt dans la confidence m’aurait apporté plus de piment. Cela aurait donné une autre dynamique au roman. Sinon, l’auteur s’atarde volontier sur les détails qui formaient la vie commerciale de cette époque, ainsi que sur les moeurs des marchands, ce qui n’est pas pour me déplaire, moi qui apprécie le décorum social, voire anthropologique. J’accompagnerai volontiers cet ancêtre de Guillaume de Baskerville dans une autre enquête !

Goodies : les enquêtes de Cadfael font l’objet d’une série TV dont l’acteur ressemble plus à une empereur romain finissant qu’à un moine…

La critique enjouée de Paperolles.

Save

3 réflexions au sujet de « La Foire de Saint-Pierre – Ellis Peters »

  1. L’acteur (Derek Jacobi de mémoire) avait d’ailleur un rôle dans la série ‘Rome’, mais l’ayant découvert dans Cadfael, il me semblait plus vraisemblable en moine qu’en sénateur !
    J’ai découvert et beaucoup aimé cette série de romans d’Ellis Peters 🙂

    J'aime

  2. J’avoue apprécier énormément les Cadfael en livres d’abord puis avoir été charmé par Derek Jacobi dans le personnage avec un très gros coup de cœur pour le décorateur de cette série qui réussit si bien à rendre l’atmosphère notamment celle de l’herbarium.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s