Le Roman

L’épopée de William Dietrich

Il y a des moments, je me demande ce que font les éditeurs français pour passer à côté d’auteurs brillants comme William Dietrich. A ma connaissance, seul son roman Les Pyramides de Napoléon paraîtront aux éditions Le Cherche Midi le 14 mai 2009, pour un roman initialement édité en anglais fin 2007. A moins d’un mois de l’évènement, il n’y a d’ailleurs pas encore de fiche sur le site de l’éditeur français.
Vous allez me dire que c’est parce que l’auteur aborde une énième fois le thème des pyramides et des histoires qui tournent autour. Et bien non. En fait, c’est surtout l’épopée d’un aventurier rigolard et espiègle, dans un contexte historique vraiment bien remis en perspective, qui captivent le lecteur pourtant blasé que je suis. Bon pas tout à fait blasé quand même !
Nous allons donc éditer en français le premier roman qui met en scène notre héros Ethan Gage. Ancien élève et ami de Benjamin Franklin, il est recruté par Napoléon pour percer l’énigme de la Grande Pyramide de Gizeh, à partir d’un mystérieux talisman gagné au jeu. Oui, notre héros joue ; il est un aventurier, je vous le rappelle. Ce n’est d’ailleurs pas son seul défaut. Dietrich jure qu’il ne s’identifie pas à Gage mais qu’il utilise ce personnage pour traduire sa vision du monde : grise. Mais c’est un gris très nuancé…
Le véritable exploit de William Dietrich, qui est aussi un admirateur d’Alexandre Dumas, est de restituer avec exactitude le contexte historique et de tenir sur la durée. Car il y aura deux autres romans après Les Pyramides de Napoléon, peut-être même quatre. Les romans suivants seront Rosetta Key (traduit en 2010 sous le tire Hiéroglyphes) puis The Dakota Cipher. Dietrich est journaliste de formation et voue un culte pour cette période napoléonienne qui, après la Révolution française, a vu le monde changer, se débrider. Un monde où tout était possible pour peu que l’on possède un esprit aventurier.
Le détail qui tue : Steve Berry a posé son sceau sur la couverture : Un passionnant jeu d’échecs historique ! (Ça aurait pu être aussi la griffe de Katherine Neville…)
Synopsis : 1798, Paris. Ancien assistant de Benjamin Franklin, Ethan gagne au jeu un mystérieux talisman couvert de symboles obscurs. Il comprend bien vite que, lié à un secret maçonnique bien gardé, ce document est en rapport avec les pyramides égyptiennes.  Engagé dans l’expédition napoléonienne en Egypte auprès de 167 hommes de science, archéologues, ingénieurs et artistes chargés d’étudier la civilisation et les vestiges du pays, Ethan devra affronter des dangers et résoudre bon nombre d’énigmes historiques et scientifiques afin d’élucider les mystères qui entourent les pyramides de Gizeh.

Save

2 réflexions au sujet de « L’épopée de William Dietrich »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s