Le Roman

Les genres de thrillers : le thriller d’action.

Je débute aujourd’hui une énumération des genres de thrillers ! Mais attention, il n’est pas question d’enfermer les livres sur le sujet dans des catégories étanches. En effet, un thriller est souvent mené sur plusieurs tempos : espionnage et technologique par exemple. Ou encore historique et religieux. Les thématiques sont infinies et c’est ce qui fait entre autre l’intérêt du genre. Par ailleurs les auteurs ne s’adonnent pas qu’à un un seul genre. Chattam excelle aussi bien dans le crime en série que dans le complot. Si je fais cette anthologie, c’est d’abord parce que je trouve cela excitant ! Ensuite parce que ça nous permettra, cher lecteur, de se crêper le chignon pour savoir dans quel catégorie classer tel ou tel roman. Bon, je n’ai pas de chignon, mais c’est l’occasion d’en faire pousser un !

Je me suis inspiré d’un blogueur que je trouve excellent, Kaye, de Wikipédia et de diverses sources papier et Internet que je citerai au fur et à mesure de l’avancement. Alors prêt ? C’est parti !   Aujourd’hui le thriller d’action. L’un des plus connus et les plus lus. Celui qu’on lit dans le TGV, la vitesse collant bien au sujet. Une course poursuite vous prend dès la première page et ne vous lâche pas avant la dernière. Le décor est à peine planté, d’ailleurs vous risquerez de rentrer dedans à chaque page tournée. Pas le temps non plus de faire connaissance avec les personnages : tout juste savons-nous qu’ils transpirent à grosses goûtes. Il faut sauver le monde ou tout simplement sa peau. Trouver un trésor avant le borgne. Détourner une météorite avec des missiles, que vous aurez préalablement volé dans un caserne soviétique désaffectée. Ça transpire l’angoisse, vous êtes en apnée, la nuit sera blanche et vous n’irez aux toilettes qu’à la dernière extrémité. Kaye parle d’action-aventure qui vous rappelle vos fantasmes d’enfant aventurier. Des exemples : Sahara, de Clive Cussler, qui est aussi un thriller à ranger au rayon des thrillers écologiques., avec en prime de l’humour et du mystère. La description de Grasset :

Revoici le célèbre Dirk Pitt plongé dans une aventure où les personnages et les époques se télescopent allègrement. 1865 : un navire confédéré disparaît dans l’Atlantique ; 1931 : Kitty Mannock, pionnière de l’aviation britannique, disparaît lors de la traversée Londres-Le Cap ; 1995 : Dirk Pitt est chargé de retrouver en Egypte la barque funéraire d’un pharaon. Entre-temps l’Atlantique est envahi d’une mystérieuse substance rouge, les nomades du Sahara deviennent de furieux cannibales et la mission envoyée par l’OMS disparaît ! Bien entendu, le génial Dirk Pitt est chargé de la retrouver, bien entendu, il doit déjouer un abominable complot visant à détruire notre planète…

Les sortilèges de la Cité perdue, de Douglas Preston et Lincoln Child, que Robert Laffont classe aussi dans les thrillers ethnologiques.

Extraordinaire découverte ! Dans une lettre que son père lui avait écrite avant de mourir, Nora Kelly apprend que celui-ci a retrouvé l’antique cité des Indiens anasazis décrite dans d’anciens manuscrits… Passionnée d’archéologie, Nora n’hésite pas une seconde : elle monte une expédition et part à l’aventure. La passion et la ténacité de Nora et de son équipe d’archéologues chevronnés sont à la mesure des obstacles qu’ils rencontrent. Épuisés, ils découvrent finalement la cité merveilleuse. Mais rapidement, le mystère inquiétant qui plane sur la cité, la terreur imprévisible que font régner des ennemis, mi-hommes mi-bêtes, acharnés à leur perte, et une terrible tempête qui déverse des torrents de boue dans les canyons font tourner l’expédition au cauchemar… Une cité merveilleuse qui se révèle une ville de mort et d’esclavage, une enquête sur un passé lointain, des épisodes fantastiques et un suspense haletant…: les ingrédients magistralement imbriqués d’un thriller digne des «Aventuriers de l’Arche perdue».

2 réflexions au sujet de « Les genres de thrillers : le thriller d’action. »

  1. Je sens que ces billets que tu prépares sur les sous-genres vont m’être très utiles. Je suis très mauvaise pour classer les livres. Un très bon tour d’horizon.

    J'aime

  2. L’idée de ce « classement » m’est venu après la réflexion d’un ami qui me disait qu’il n’aime pas les thrillers « parce qu’il y a que du sang partout ! » Il n’a dû lire que des thrillers de crimes en série, qui certes sont un sous-genre très couru, mais qui ne résument pas le genre à eux seuls.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s